Sélection de la langue

Recherche

Détails sur: SUPEUDOL

Entreprise: SANDOZ CANADA INCORPORATED

DIN nom du DIN Ingrédient(s) actif(s) Concentration Forme posologique Voie d'administration
02262983SUPEUDOLChlorhydrate d'oxycodone20 MGCompriméOrale
Affichez les effets secondaires signalés Signalez un effet secondaire

Renseignements à l'intention des consommateurs

Ces renseignements ont été fournis par le fabricant au moment de l'homologation de son produit pour la vente au Canada. Ils sont destinés aux consommateurs et aux soignants. Il s'agit d'un résumé qui ne contient pas tous les renseignements pertinents sur le produit. Contactez votre médecin ou pharmacien si vous avez des questions au sujet du produit.

Raisons de prendre ce médicament

Supeudol est un remède utilisé pour traiter la douleur modérée à intense.

Circonstances où il est déconseillé d’utiliser ce médicament
  • vous êtes allergique à l’oxycodone, à d’autres opioïdes ou à tout autre ingrédient de Supeudol;
  • votre douleur peut être maîtrisée par l’utilisation occasionnelle de tout autre analgésique, y compris ceux vendus sans ordonnance;
  • vous souffrez d’asthme grave, de troubles respiratoires ou d’autres problèmes pulmonaires;
  • vous souffrez de problèmes cardiaques;
  • vous avez une occlusion intestinale ou un rétrécissement de l’estomac ou des intestins, ou
  • vous éprouvez une douleur intense à l’abdomen;
  • vous souffrez d’un traumatisme crânien;
  • vous êtes sujet à des crises épileptiques;
  • vous êtes alcoolique;
  • vous prenez ou avez pris au cours des deux dernières semaines, un médicament de la classe des inhibiteurs de la monoamine oxydase (p. ex., le sulfate de phénelzine, le sulfate de tranylcypromine, le moclobémide ou la sélégiline);
  • vous prévoyez subir une intervention chirurgicale;
  • vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, ou vous êtes en train d’accoucher (travail);
  • vous allaitez.
Ingrédient médicinal

chlorhydrate d’oxycodone

Ingrédients non médicinaux

phosphate de calcium dibasique, croscarmellose sodique, stéarate de magnésium et cellulose microcristalline.

Présentation

Comprimés à libération immédiate Supeudol : 20 mg

Mises en garde et précautions

Mises en garde et précautions importantes

  • Même si vous prenez Supeudol comme il vous a été prescrit, vous courez un risque de toxicomanie, d’abus et de mésusage des opioïdes qui pourrait entraîner une surdose et la mort.

  • Vous devez avaler les comprimés Supeudol entiers. Vous ne devez pas les couper, les briser, les écraser, les mâcher ou les dissoudre. Cela peut être dangereux et vous causer beaucoup de tort, même vous faire mourir.

  • Des problèmes respiratoires mettant la vie en danger peuvent survenir lorsque vous prenez Supeudol. Cela est toutefois moins susceptible de se produire si vous prenez votre médicament selon les directives de votre médecin. Vous ne devez jamais donner Supeudol à quelqu’un d’autre. Cette personne pourrait mourir si elle prenait le médicament. Même une dose unique Supeudol, prise par une personne à qui il n’a pas été prescrit, peut entraîner une surdose mortelle. Cela est particulièrement vrai chez les enfants.

  • Si vous avez pris Supeudol pendant que vous étiez enceinte, que ce soit pendant une période courte ou longue, à des doses faibles ou élevées, votre bébé pourrait présenter des symptômes de sevrage mettant sa vie en danger. Ces symptômes peuvent apparaître dans les jours qui suivent la naissance et pendant une période allant jusqu’à quatre semaines après l’accouchement. Si votre bébé présente l’un ou l’autre des symptômes suivants :
    • changements dans la respiration (respiration faible, difficile ou rapide),
    • particulièrement difficile à calmer,
    • tremblements (agitation),
    • selles abondantes, éternuements, bâillements, vomissements ou fièvre, obtenez immédiatement une aide médicale pour votre bébé.
  • La prise de Supeudol avec d’autres opioïdes, des benzodiazépines, de l’alcool ou d’autres dépresseurs du système nerveux central (y compris des drogues illégales) peut causer de la somnolence grave, une diminution de la vigilance, des problèmes respiratoires, le coma et la mort.

Consultez votre professionnel de la santé avant de prendre Supeudol afin d’aider à prévenir les effets secondaires et d’assurer la bonne utilisation du médicament. Mentionnez à votre professionnel de la santé tous vos problèmes de santé, notamment si : vous avez des antécédents d’abus de drogues illicites, de médicaments d’ordonnance ou d’alcool;

  • vous êtes atteint d’une maladie hépatique grave;
  • vous êtes atteint d’une maladie rénale grave;
  • vous êtes atteint d’une maladie cardiaque;
  • votre tension artérielle est basse;
  • vous souffrez actuellement ou avez souffert de dépression;
  • vous souffrez de constipation chronique ou intense;
  • vous souffrez de troubles de la thyroïde, des glandes surrénales ou de la prostate;
  • vous souffrez ou avez souffert d’hallucinations ou d’autres problèmes mentaux graves;
  • vous souffrez de migraines;
  • vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir;
  • vous allaitez.

Autres mises en garde que vous devez connaître :

Conduite de véhicules et opération de machines :
Abstenez-vous d’exécuter des tâches exigeant une attention particulière, jusqu’à ce que vous connaissiez les effets de Supeudol sur vous.

Supeudol peut causer :

  • de la somnolence
  • des étourdissements ou
  • une sensation de tête légère
Ces symptômes peuvent surtout survenir après la première dose et lorsque la dose est augmentée.

Veuillez informer votre professionnel de la santé de tous les produits médicinaux que vous prenez, y compris les médicaments, les vitamines, les minéraux, les suppléments naturels et les produits de médecine douce.

Intéractions médicamenteuses
  • l’alcool, y compris les médicaments vendus avec ou sans ordonnance qui contiennent de l’alcool. Vous ne devez pas consommer d’alcool pendant que vous prenez Supeudol, car cela peut entraîner :
    • une somnolence
    • une respiration particulièrement lente ou faible
    • des effets secondaires
  • d’autres analgésiques opioïdes (médicaments utilisés pour soulager la douleur)
  • les anesthésiques généraux (médicaments utilisés pendant une chirurgie)
  • les benzodiazépines (médicaments qui aident à dormir ou à réduire l’anxiété)
  • les antidépresseurs (contre la dépression et les troubles de l’humeur). Ne prenez pas Supeudol si vous prenez actuellement un inhibiteur de la monoamine oxydase (IMAO) ou si vous avez pris des inhibiteurs de la MAO dans les 14 jours précédant la prise de votre traitement par Supeudol.
  • les médicaments utilisés pour traiter les troubles mentaux ou affectifs (comme la schizophrénie)
  • les antihistaminiques (médicaments utilisés pour soulager les symptômes d’allergies)
  • les antiémétiques (médicaments utilisés pour prévenir les vomissements)
  • les médicaments utilisés pour traiter les spasmes musculaires et les maux de dos
  • les antirétroviraux (médicaments utilisés pour traiter les infections virales)
  • les antifongiques (médicaments utilisés pour traiter les infections fongiques)
  • les antibiotiques (médicaments utilisés pour traiter les infections bactériennes)
  • les anticonvulsivants (médicaments utilisés pour traiter les crises épileptiques)
  • certains médicaments pour le coeur (comme les bêtabloquants)
  • le jus de pamplemousse
  • les médicaments utilisés pour traiter la migraine (p. ex., les triptans)
Utilisation appropriée de ce médicament

Supeudol devrait être pris habituellement aux 6 heures avec de l’eau. Supeudol est destiné à l’utilisation orale seulement. Votre médecin pourrait vous prescrire une dose différente, au besoin. La dose de Supeudol varie en fonction de l’âge, du poids, de l’intensité et de la cause de la douleur, des antécédents médicaux et des analgésiques antérieurs du patient.

Vous devez avaler les comprimés entiers. Vous ne devez pas les couper, les briser, les écraser, les mâcher ou les dissoudre. Cela peut être dangereux et vous causer beaucoup de tort, même vous faire mourir.

Dose initiale habituelle chez l’adulte

La dose qui vous a été prescrite est adaptée spécialement pour vous. Assurez-vous de suivre les directives posologiques de votre médecin à la lettre. N’augmentez pas la dose et ne la diminuez pas sans avoir consulté votre médecin.

Réexaminez votre douleur régulièrement avec votre médecin pour déterminer si vous avez toujours besoin de Supeudol. Assurez-vous d’utiliser Supeudol seulement pour le problème pour lequel il a été prescrit.
Si votre douleur augmente, ou si d’autres problèmes se manifestent parce que vous prenez Supeudol, communiquez immédiatement avec votre médecin.

Interruption de la prise de votre médicament

Il ne faut pas interrompre soudainement la prise de Supeudol si vous le prenez depuis plus de quelques jours. Consultez votre médecin pour obtenir des consignes sur la façon de cesser graduellement le traitement. Vous devez y aller lentement afin d’éviter des symptômes gênants comme :

  • les courbatures
  • la diarrhée
  • la chair de poule
  • la perte d’appétit
  • les nausées
  • la nervosité ou l’agitation
  • le nez qui coule
  • les éternuements
  • les tremblements ou les frissons
  • les crampes d’estomac
  • les battements cardiaques rapides (tachycardie)
  • les troubles du sommeil
  • une augmentation inhabituelle de la sudation
  • une fièvre inexpliquée
  • la faiblesse
  • les bâillements

Renouvellement de votre ordonnance de Supeudol

Vous devez obtenir de votre médecin une nouvelle ordonnance écrite chaque fois que vous avez besoin d’autres comprimés de Supeudol. Il est donc important de communiquer avec votre médecin avant que votre stock actuel soit épuisé.

Surdose

Si vous croyez avoir pris une dose trop élevée de Supeudol, communiquez immédiatement avec votre professionnel de la santé, le service d’urgence d’un hôpital ou le centre antipoison de votre région, même si vous ne présentez pas de symptômes.

Les signes de surdose peuvent comprendre :

  • une respiration particulièrement lente ou faible
  • des étourdissements
  • de la confusion
  • une somnolence extrême

Dose oubliée

Si vous oubliez de prendre une dose, prenez-la dès que possible. Cependant, si le moment de prendre la dose suivante est presque venu, ne prenez pas la dose oubliée. Ne prenez pas deux doses en même temps. Si vous manquez plusieurs doses de suite, parlez à votre médecin avant de recommencer à prendre votre médicament.

Effet secondaires et mesure à prendre

Ces effets ne constituent pas tous les effets secondaires possibles de Supeudol. Si vous ressentez des effets secondaires qui ne font pas partie de cette liste, communiquez avec votre professionnel de la santé.

Voici certains des effets secondaires :

  • somnolence  insomnie  étourdissements  évanouissement, nausées, vomissements ou perte d’appétit  sécheresse de la bouche  maux de tête  problèmes de vision;
  • faiblesse, mauvaise coordination des mouvements musculaires  démangeaisons  transpiration  constipation  faible libido, impuissance (dysfonction érectile), infertilité
Discutez avec votre médecin ou votre pharmacien au sujet des moyens de prévenir la constipation lorsque vous amorcez un traitement par Supeudol.
Effets secondaires graves : fréquence et procédures à suivre
Symptôme / effet Consultez votre médecin ou votre pharmacien seulement pour les effets secondaires graves Consultez votre médecin ou votre pharmacien dans tous les cas Cessez de prendre le médicament et consultez un médecin immédiatement
Rare
Surdose : hallucinations, confusion, incapacité de marcher normalement, respiration lente ou faible, somnolence extrême, sédation ou étourdissements, muscles mous/faible tonus musculaire, peau froide et moite.    
Dépression respiratoire : respiration lente, superficielle ou faible.    
Réaction allergique: éruption cutanée, urticaire, gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge, difficultés à avaler ou à respirer.    
Occlusion intestinale (fécalome) : douleurs abdominales, constipation intense, nausées.      
Sevrage : nausées, vomissements, diarrhée, anxiété, frissons, peau froide et moite, courbatures, perte d’appétit, transpiration.    
Rythme cardiaque rapide, lent ou irrégulier : palpitations cardiaques.    
Tension artérielle basse : étourdissements, évanouissement, sensation de tête légère.    
Syndrome sérotoninergique : agitation ou nervosité, perte du contrôle des muscles ou secousses musculaires involontaires, tremblements, diarrhée.    

Si vous souffrez de symptômes ou d’effets secondaires incommodants qui ne figurent pas dans cette liste ou qui s’aggravent assez pour nuire à vos activités quotidiennes, consultez votre professionnel de la santé.

Conservation

Conservez à température ambiante (entre 15 et 30 °C). Gardez dans un endroit sec.

Veuillez conserver toute quantité inutilisée ou périmée de Supeudol dans un endroit sûr pour prévenir le vol, le mésusage ou une exposition accidentelle.

Conservez Supeudol sous clé et hors de la vue et de la portée des enfants et des animaux de compagnie.

Élimination :

Ne jetez jamais Supeudol dans les ordures ménagères, car les enfants ou les animaux de compagnie pourraient les trouver.
Pour que le médicament soit éliminé de manière adéquate, il doit être rapporté à une pharmacie.

Signaler des effets indésirables possibles

Vous pouvez contribuer à l’amélioration de l’utilisation sécuritaire des produits de santé pour les Canadiens en signalant tout effet secondaire grave ou imprévu à Santé Canada. Votre déclaration peut nous permettre d’identifier des nouveaux effets secondaires et de changer les renseignments liés à l'innocuité des produits.
3 façons de signaler :

  • Faire une déclaration en ligne au MedEffet;
  • Téléphoner au numéro sans frais 1-866-234-2345; ou
  • Envoyer un formulaire de déclaration des effets secondaires du consommateur par télécopieur ou par la poste :
    • Numéro de télécopieur sans frais 1-866-678-6789
    • Adresse postale : Programme Canada Vigilance
      Santé Canada
      Indice de l’adresse : 0701E
      Ottawa (Ontario)
      K1A 0K9
    Des étiquettes d’adresse prépayées et le formulaire sont disponibles au MedEffet.

REMARQUE : Consultez votre professionnel de la santé si vous avez besoin de renseignements sur le traitement des effets secondaires. Le Programme Canada Vigilance ne donne pas de conseils médicaux.

Renseignement Supplémentaires
  • communiquez avec votre professionnel de la santé;
  • consultez la monographie de produit intégrale rédigée à l’intention des professionnels de la santé, qui renferme également ces renseignements pour les patients sur le médicament. Ce document est publié sur le site Web de Santé Canada, ainsi que le site Web dufabricant:http://www.sandoz.ca ou en communiquant avec le promoteur, Sandoz Canada Inc, au : 1-800-361-3062

Ce feuillet a été préparé par Sandoz Canada Inc.

Dernière révision : 10 mars 2017.

Date de modification :